BA’PONGA / KOBA!

illustration_10_baponga_koba

Ils ont été parmi les piliers du label EBEN ENTERTAINMENT, dignes représentants du hip hop gabonais, et ont pris des chemins différents. Ils se retrouvent aujourd’hui pour discuter, partager autour de leur vision de la musique gabonaise. Atanga Store vous invite donc à découvrir l’échange Ba’ponga / Koba!

AtangaStore : Que penses-tu de l’ancienne génération?

Ba’ponga : Je pense qu’elle n’a rien fait au niveau de la structuration de l’industrie qui se met en place aujourd’hui (Métiers de la musique, marché du disque, circulation des artistes). Pour ma part, ils ont attendu de l’Etat ce qu’ils auraient pu construire eux-mêmes sur la base d’un marché privé s’ils avaient été plus solidaires et un peu plus entreprenants.

Koba : Ce sont nos pères, ils méritent le respect et on devrait toujours s’en inspirer pour faire mieux tout en restant humble vis à vis d’eux et de leurs efforts.

AtangaStore : Que penses-tu de la nouvelle génération?

Ba’ponga : Si elle n’est pas plus responsable, elle passera à côté de sa destinée. Elle ignore encore que comme il n’y a rien de fait, tout est encore possible. Et c’est donc à elle de mettre en place un réseau solide en se fixant comme objectif de conquérir le marché francophone africain, parce que on ne vendra jamais quatre millions d’album en une semaine avec un million et quelques d’habitants au Gabon.

Koba : Je trouve qu’elle ne prend pas assez de risque, I mean elle ne vit pas à fond la chose. La carrière ce n’est pas juste les textes ou l’instrumental. Il faut réunir pas mal de critères pour être considéré comme étant un MC redoutable. Je vais donc partager avec vous ce que j’ai appris, je vais vous parler du C.L.A.M.P.

C = Concept. Ex: Koba est arrivé avec le concept de Kriminel, Ba’ponga avec celui de l’animal, MH avec un concept de la Harpe Sacrée, V2A4 et Siya Posi X avec des concepts aussi propre à eux etc…

L = Lyrics ou Paroles ou encore textes. Ce sont les Lyrics qui te rendent crédible aux yeux du public et qui impose le respect dans la street. Très important. Il faut toucher les gens avec les mots.

A = Attitude. C’est le truc qui va faire en sorte que les meufs t’admirent et que les mecs te détestent (lool). L’Attitude c’est ce que tu ressens quand tu vois un mec super à l’aise dans ses Jordan. Beh t’as intérêt à être ce mec-là mon pote si tu veux avoir le A de Attitude.

M = Music. Un bon son c’est comme une douille mon Frère « ça dit toujours la vérité ». Si ton instru est pourrie tu sauras ça du premier coup. Il est mieux de choisir une musique qui te fasse tripper plutôt que de suivre aveuglément la mode (ca ne veut pas dire que la Ntcham c’est d’la merde parce qu’on vous connaît avec votre mauvais cœur du congossa la tchiipp). Big Up à J-Rio.

P = Performance. Lorsque tu as ton C « Concept », ton L « Lyrics », ton A « Attitude », ta M « Music » et Beh mon pote c’est sur ta performance que tu seras jugé et tu as intérêt à mettre ton public d’accord sinon tu auras tout raté mon Frère même si tu chantes pour la veuve et l’orphelin.

Voici le conseil que j’ai reçu de Busta Rhymes et maintenant vous l’avez de moi donc si vous n’êtes pas trop nul vous arriverez à réunir le CLAMP et à être un MC qui clack. PS: ça ne veut pas dire que Busta Rhymes et moi on a speak top top mais plutôt que j’ai appris en l’observant et en pratiquant.

Il manque à la musique gabonaise (…) »L’amour, le respect et la fierté de soi et de son prochain » – Koba

AtangaStore : Quelle est le plus (la valeur ajoutée) de la musique gabonaise selon toi?

Ba’ponga : Sa diversité, sa multi-culturalité et le fait que nous n’avons encore exploité que le 1/20 de notre savoir culturel à cause de la scission entre les générations. Nous en avons encore sous le pied.

Koba : Notre quotidien. Nous sommes tellement silencieux face aux misères qu’on nous fait vivre everyday qu’il serait temps que nos douleurs muettes s’expriment en chanson.

AtangaStore : D’après toi, qu’est-ce qui manque à la musique gabonaise pour exploser?

Ba’ponga : Un, du professionnalisme (des personnes dévoues, bénévoles ou rémunérées pour chaque secteur d’activité culturelle). Deux, du sérieux, une plus grosse productivité, des valeurs morales, de la constance au niveau de la qualité. Trois, éradiquer la médiocrité, le favoritisme, la corruption et les produits dits de mauvaise qualité sur nos chaines de télévisions ou sur les radios. Et enfin quatre, une étude sérieuse du marché et un meilleur rendement sur le terrain pour attirer l’implication des privés sur nos projets (Entreprise, affairistes ou simple passionné).

Koba : Il manque à la musique gabonaise ce qui manque au peuple noir « L’amour, le respect et la fierté de soi et de son prochain ».

AtangaStore : Quel est ton artiste gaboma préféré?

Ba’ponga : Moi.

Koba : Mon gars c’est Koba Building franchement je kiff ce mec il est trop fort (loool). Nan sérieux je n’en ai pas spécialement. J’aime bien Tina elle est mal bonne (lol). Elle a d’ailleurs co-écrit un titre magnifique qui sortira dans mon album In shaa ALLAH.

AtangaStore : Quel est le point fort de l’autre artiste?

Ba’ponga : Sa capacité à se mettre en lumière.

Koba : Son point fort c’est le CLAMP mec. C’est un artiste qui claque.

AtangaStore : Quels sont les points faibles de l’autre artiste?

Ba’ponga : Son absence sur les plateaux tv/radios hormis le fait que son absence suscite la demande.

Koba : Son point faible c’est le pays et son industrie à deux balles.

Satisfaire les fans pour qui je serais meilleur demain et plus fort le jour d’après, c’est la seule chose qui m’importe – Ba’ponga

AtangaStore : En quoi ton prochain titre dominera toutes les sorties du moment?

Ba’ponga : Ce n’est pas le but, ce n’est jamais mon objectif. Se structurer, se surprendre, s’amélioré sur le plan musical et spirituel avec l’aide de Dieu. Ne jamais tourner en rond, toujours être bien entouré par une équipe soudée, dinarique et dévouée. Satisfaire les fans pour qui je serais meilleur demain et plus fort le jour d’après, c’est la seule chose qui m’importe. Ma concurrence c’est moi, (si j’avais été un footballeur, j’aurais juste voulu marquer le plus de buts possible sans me soucier des stats des autres).  »Toujours être meilleurs et plus complet que la vielle ».

Koba : Tchiipp pardon je suis HORS COMPÉTITION.

AtangaStore : Quelle est ton actualité?

Ba’ponga : En ce moment, je consacre mon temps à mes entreprises, cela me ralentis personnellement, mais c’est le prix à payer quand on est altruiste. NEGRATTITUDE, mon label (constitué de Ba’ponga, FL Money et Eunice), vient de signer 2 nouveaux artistes, Moon et One Boz qui arrivent avec de nouveaux projets. LE SAPHIR, mon agence de communication, travail sur des projets vidéo, sur des tournées et des concepts d’émission TV. K/K, ma marque de vêtement sort une nouvelle collection pour les fêtes de fin d’année.

Koba : Hashtag Black Roses…. #BlackRoses.

AtangaStore : As-tu un scoop, un congossa, une exclusivité à partager avec les lecteurs d’Atanga Store?

Ba’ponga : Mon expérience avec le AIRTEL DANCE BATTLE m’a beaucoup plu. Je souhaite donc produire et réaliser ma propre émission de télévision ainsi que des documentaires de très bon calibre.

Koba : Chaque fois qu’un rappeur encourage dans ses vidéos ou ses chansons à la drogue, l’alcool et au sexe plutôt qu’à l’éducation, l’instruction, la recherche sur ses origines, l’amour, la fierté de Soi et de son prochain et surtout le secours des plus faibles Beh celui-ci est enfaite en train de tuer sa communauté. Et moi, je faisais partie de cette catégorie de rappeurs empoisonneurs. Donc Toi, qui veux-tu être?


Retrouvez les plus grands classiques du label Eben Entertainment tout au long du mois mois spécial Eben et le dernier son de Koba Building: Kinda Kitoko, en exclusivité!


Retrouvez Ba’Ponga sur son site et Le Saphir sur Facebook!
Retrouvez Koba Building sur Ghetto Bling Editions et sur sa page Facebook!

Publicités

Une réflexion sur « BA’PONGA / KOBA! »

Votre commentaire ici!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s